49% du trafic mondial d'internet se fait par les bots

Actuellement, la moitié de la population mondiale a accès à internet, c'est à dire 3,4 milliards de personnes dans le monde. Mais le trafic internet est deux fois plus important. Ceci est du au fait que l'autre moitié du trafic est causée par des bots. Un bot informatique est un agent logiciel automatique ou semi-automatique qui interagit avec des serveurs informatiques. C'est l'entreprise de sécurité Imperva qui a mis en ligne ces statistiques.

Il y a d'une part les bots légitimes, conçus par les webmasters, les moteurs de recherche et les équipes de cybersécurité pour le bon fonctionnement de programmes et de réseaux. Ceux-ci représenteraient environ 20% du trafic mondial. Mais les 29% restants du trafic sont causés par des bots malicieux, conçus pas les cybercriminels dans des buts d'espionnage et de recherche d'information. Ils déclencheraient près de 90% des opérations de cybersécurité dans le monde. Ces bots malintentionnés sont très simples a acquérir et et très peu coûteux depuis quelques temps. Certaines entreprises spécialisés dans leur production offrent même remboursement aux clients s'il n'y a pas satisfaction. Ce « commerce » a fait exploser la quantité de bots malicieux présente sur le net mondial.

On a pu définir que les attaques produites par les bots malicieux venaient surtout de l'Asie du Sud-Est (Chine, Vietnam, Corée, etc.), mais aussi depuis les Etats-Unis et le Proche-Orient. Ces attaques visent majoritairement les pays riches : Les Etats-Unis, l'Europe de l'Ouest (France, Allemagne, Belgique, Royaume-Uni, etc.), mais aussi la Corée du Sud, le Japon.

Les très rapides avancées technologiques ont à la fois permis à ces bots de se développer – avec la généralisation du cloud et le traitement toujours plus rapide de l'information – et de mieux savoir bloquer leurs attaques.

 

Revenir à la page précédente
comments powered by Disqus
(c) REN-IT 2011-2013